Why try to hide ? You feel so good, here...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un ange pour deux [ Hailey ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chelsea H. Faith
    Born to be wild.

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/04/2009
Age : 25
Localisation : I'm a fragile Doll in a wild world.

Passeport.
Imperfection: Traumatisée
Citation : " L a . m o r t . s e . d e m a n de . s o u vent . ce q u 'i l . y . a . après " .

MessageSujet: Un ange pour deux [ Hailey ]   Ven 24 Avr - 10:18

[ Pardon, pardon, j'ai eu mes cours à réviser.. --" Je suis désolée.. ]


    La journée s’était annoncée plutôt belle, le climat paraissait chaud et l’atmosphère sereine des beaux jours s’annonçait. C’était d’ailleurs ainsi la plupart du temps, mais elle n’y faisait tout bonnement pas attention. Elle refusait ostensiblement de reprendre vraiment goût à la vie et à accepter les mains qu’on lui tendait. Le cadre pouvait presque paraître idyllique, l’endroit était si beau, si charmant, et si calme qu’y méditer devenait un réel plaisir. Aucun nuage n’envahissait le ciel, resté d’un bleu azur, dégagé de toute forme de vie.

    Pas d’oiseau battant des ailes, tranchant l’air de leurs ballets aériens si gracieux, non, rien. Chelsea avait écouté avec attention les dernières stridulations de criquets, avant que le jour ne se lève, pour être remplacés par des bourdonnements d’abeilles et de battements d’ailes impétueux. La jeune fille se promena, déambulant entre les chênes séculaires et les mélèzes majestueux, avançant d’un pas monotone, fixant le sol. Arrivée sur la place principale du village, elle s’arrêta, et s’avança vers la petite fontaine, par laquelle jaillissait de temps en temps de grands jets d’eau spectaculaires à voir.

    Le bruit faible de l’eau s’écoulant dans la fontaine lui procurait à lui seul un plaisir monstre. En effet, elle n’était pas ce qu’on pouvait qualifier de sociable, mais ne ratait aucun des petits plaisirs de la vie, comme celui-ci, écoutant avec attention les cours d’eau et les chants des oiseaux, prêtant attention à la nature comme à son seul confident, considérant les arbres et les animaux comme ses uniques amis. Enchaînée à son passée, et dévorée par la haine et la tristesse, elle passait à côté de tant de choses… Et bien que sa mère adoptive se montre d’un naturel extrêmement doux et généreux vis-à-vis d’elle, la considérant comme sa propre fille, Chelsea ne se résolvait pas à ne jamais avoir de parents. Elle entendait bien sûr par là, de parents biologiques, et avait beau se contredire elle-même, la séparation avec son père, brutale et soulageante à la fois, l’avait marquée profondément.

    Elle s’adossa contre un pan de mur, non loin de là, puis se laissa tomber en soupirant. Elle cala silencieusement sa tête entre ses genoux repliés, et attendit. Quoi ? Elle n’en savait strictement rien. Elle attendit que le temps passe, que quelqu’un la remarque, ou même qu’il fasse suffisamment nuit pour que personne ne perçoive son ombre se faufiler à l’extérieur du village… Car oui, avide de liberté et éprise d’indépendance, elle ne supportait pas l’idée d’être enfermée.

    Ce trait de caractère venait sans nul doute, d’après les experts psychiatriques qui avaient consciencieusement détaillé son cas, du fait de son enfance. Traumatisée à vie, elle ne savait si elle pourrait un jour ou l’autre revoir l’intérieur d’une cave sans trembler ni devenir livide. Et se retrouver calfeutrée dans un sombre endroit, sans en avoir des frissons. Ne serait-ce que le bruit d’une clef tournant dans une serrure lui donnait envie de régurgiter instinctivement. Alors vivre cadenassée, elle ? Non, jamais cela ne pourrait être possible.

    Étant pratiquement sur le point de sommeiller, elle entendit une voix douce, sentant une présence près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailey L. Stanford
    • You don't know how you've betrayed me •

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/02/2009
Age : 23
Localisation : In my mind...

Passeport.
Imperfection: Anorexique
Citation : Le passé s'enfuit et nous l'oublions, le futur vient à notre rencontre et nous le rêvons.

MessageSujet: Re: Un ange pour deux [ Hailey ]   Sam 25 Avr - 11:03

[C'pas grave ^^ ]

    En cette radieuse matinée d'avril, Hailey avait décidé de sortir. Le soleil venait tout juste de montrer le bout de son nez et cachait à peine les restes de la lune de la nuit dernière. Le ciel était calme, sans une once de nuage pour ternir son immensité d'un bleu éclatant. Quelques petits moineaux sortaient timidement de leur nid caché dans les arbres, pour aller piailler à qui voulait l'entendre. Hailey aurait aimé qu'une légère brise vienne troubler ce calme qui parfois la pesait lourdement. Mais non, tout était calme, les gens étaient encore endormis dans leur maisons toutes identiques. La jeune femme soupira et ferma la porte de sa maison. Elle ne la fermait jamais à clé, pourquoi le faire d'ailleurs ? Aucun voleur ne résidait à Thistle, les habitants se faisaient confiance entre eux, aveuglement. Elle ferma donc sa porte et marcha sur un petit sentier de brique, parfaitement alignées.

    Elle marcha tout droit, en direction de la place du village - ou pourrait-elle aller sinon ? Le soleil cognait déjà fort alors qu'il venait juste de se lever, et Hailey se mit vite à avoir trop chaud dans sa tunique marron. Elle attacha ses cheveux en une queue de cheval haute, car ses longs cheveux moitié frisés, moitié ondulés lui donnait encore plus chaud. Elle regrettait de ne pas avoir emmener de bouteille d'eau. Elle continuait de marcher tout droit, ne regardant pas vraiment où elle allait, mais sachant que dans tous les cas elle atterrirait sur la place principale. Ses pas la guidant là où elle savait qu'elle serait, Hailey laissa son esprit vagabonder vers les pensées de son passé

    [HJ: je refait ma présentation, donc ce qui va suivre est normal]. Son admission à la clinique, la jeune femme suppliant ses parents de ne pas ma laisser seule avec les hommes en blanc... Rien que d'y penser Hailey en eut des frissons dans tout le corps. Elle ne voulait pas repenser à son passé, c'était fini. Elle aurait bien voulu qu'on lui efface la mémoire jusqu'à son arrivée à Thistle, le village parfait. Mais non, le destin l'obligeait à ressasser tout ça, à la faire souffrir de ses erreurs passées.

    Elle arriva enfin sur la place principale et découvrit qu'une jeune femme était assise sur un rebord de la fontaine. Cette si jolie fontaine avait tout de suite séduite Hailey qui ne manquait pas de sourire à chaque fois qu'elle la voyait. Hailey s'approcha de la jeune femme inconnue. Cette dernière semblait perdue, dans ses pensées - ou autre part, qui sais ? Hailey s'assit à coté d'elle et lui murmura doucement :

    - Tu vas faire une insolation si tu restes ici...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidden-pain.1fr1.net/
Chelsea H. Faith
    Born to be wild.

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/04/2009
Age : 25
Localisation : I'm a fragile Doll in a wild world.

Passeport.
Imperfection: Traumatisée
Citation : " L a . m o r t . s e . d e m a n de . s o u vent . ce q u 'i l . y . a . après " .

MessageSujet: Re: Un ange pour deux [ Hailey ]   Dim 26 Avr - 19:56

    La journée ensoleillée n’aurait pu que lui mettre du baume au cœur si les circonstances ne s’étaient pas présentées ainsi. Oui, une journée magnifique aurait pu en engendrer une autre. Chelsea sentit les rayons du soleil refléter leurs intenses lumières sur ses longs cheveux. Elle aurait pu rester ainsi des heures adossée contre le mur, devant la grande fontaine, ornée de sculptures délicates et méticuleusement façonnées dans du plâtre blanc. Nombre de pensées assaillirent aussitôt son esprit. Elle se mit à rêver, inconsciemment, allant et venant dans le champ froid et vide de ses sentiments. Elle entendit vaguement une voix extérieure, l’interpeller doucement.

    " Tu vas faire une insolation si tu restes ici... "

    Une insolation ? Oui, peut-être. Sur le coup, Chelsea ne réagit pas, elle resta silencieuse, immobile. Si son dos ne se saccadait pas de brusques agitations, l’on aurait pu penser à une morte, tant elle restait sans parole, sans gestes. Finalement, sentant la présence s’approcher d’elle de plus en plus, la jeune fille se redressa. Elle releva vivement la tête, révélant son visage à l’inconnu qu’elle n’avait pas encore aperçu. Son regard clair glissa sur une jeune fille, peut-être un peu plus jeune, ou..

    Elle ne parvenait pas à lui donner un âge. Elle afficha une moue désabusée, avant de river de nouveau ses yeux, à travers lesquels semblait se lire une mélancolie et une désillusion indicibles, sur le sol pavé. Tous les matins ou presque, depuis son arrivée à Thistle, c’était pareil. Même rituel, même combat. Le matin, s’éveillant avec deux secondes de répit. Deux secondes où elle cessait de prier, où elle oubliait ce qui lui était arrivé. Et pour elle, deux secondes dans sa vie, deux secondes de « normalité » par jour, elle jugeait que ce n’était vraiment pas suffisant. D’un autre côté, elle n’osait pas se plaindre à sa mère adoptive, si gentille et dévouée pour supporter des réprimandes et des reproches. Car c’était bien ça qu’elle aurait entendu si Chelsea lui parlait, bien que l’aimant, elle ne pourrait s’en empêcher.

    En entrapercevant, la jeune fille, même subrepticement, cela lui avait fait un bien monstre. Car certes, elle aimait l’isolation, la capacité de réflexion et tendant à vouloir s’éloigner des autres, et à rechercher la solitude, mais… une compagnie en moments difficiles n’était jamais de trop, et Chelsea avait beau souvent se contredire et se forcer à en penser le contraire, elle ne repoussait pas souvent les gens qui venaient à sa rencontre. Peut-être, pour avoir osé l’approcher, avoir réussi à aller dans sa direction en ayant soi-même des ennuis. Car elle le savait. Les gens d’ici ne se prétendaient certainement pas être plus heureux qu’ailleurs. Beaucoup ici se trouvaient dans son même cas, voire pire. C’était d’ailleurs pour cette bonne raison qu’elle décida de cesser de se lamenter sur son sort, de chercher à avoir un esprit investigateur, tout en s’intéressant d’avantage aux autres.

    Elle redressa furtivement la tête, puis se força à esquisser un sourire presque imperceptible. Un battement de cils fit la différence. Elle posa son regard sur la jeune fille, assise à ses côtés. Puis, par marque de politesse, elle lui répondit sur le même ton.

    " Certes, je ne suis pas habituée au soleil… Tu habites ici ? "

    [HJ ; excuse moi, je n'ai pas beaucoup d'inspiration aujourd'hui.. ^-^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailey L. Stanford
    • You don't know how you've betrayed me •

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/02/2009
Age : 23
Localisation : In my mind...

Passeport.
Imperfection: Anorexique
Citation : Le passé s'enfuit et nous l'oublions, le futur vient à notre rencontre et nous le rêvons.

MessageSujet: Re: Un ange pour deux [ Hailey ]   Jeu 30 Avr - 22:08

[Désolée, c'est pas très développé comme réponse ]

    Hailey s'assit à coté de l'inconnue avec qui elle venait d'entamer une conversation, aussi courte fut-elle. La jeune inconnue avait bien raison de rester assise ici, face au soleil. Ce dernier cognait fort, ce qui ne déplaisait en aucun cas à Hailey. Elle avait toujours aimé la chaleur, naturelle ou non. Elle avait toujours détesté la froideur qu'elle considérait comme une torture. Elle détestait sentir qu'elle avait la chair de poule sans pouvoir se réchauffer.

    Elle respira à plein poumons une bouffée d'air frais et soupira d'aise. La journée était radieuse, personne n'aurait pu le contredire. D'ailleurs, toutes les journées étaient parfaites, même si l'on sentait des différences de températures en hiver et en été. Une brise vint ramener Hailey à la réalité et lui rappeler un peu trop brutalement à son gout qu'elle n'était pas seule.

    Hailey regarda l'inconnue, s'attendant à voir deux yeux la regarder en face. Bien au contraire, l'inconnue de la regardait même pas, toujours perdue dans ses pensées. Cependant, cette dernière répondit à Hailey :

    - Certes, je ne suis pas habituée au soleil… Tu habites ici ?


    La question aurait pu paraitre innocente dans un autre contexte. Cependant à Thistle, quand on y entrait, c'était pour l'éternité. Bien sur que Hailey habitait Thistle, mais l'inconnue avait du lui demander cela par politesse. Comme Hailey en avait marre de l'appelée " l'inconnue " elle lui répondit :

    - Oui j'habite ici. Je m'appelle Hailey Stanford. Et toi (si je peux te tutoyer), comment t'appelles-tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidden-pain.1fr1.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ange pour deux [ Hailey ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ange pour deux [ Hailey ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une table pour...deux? [Libre]
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Un casse pour deux [PV Ishii]
» Un compte pour deux persos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hidden Pain :: 
« Relax ! »
 :: Corbeille.
-
Sauter vers: